[Total : 34    Moyenne : 2.9/5]

Ce gros fruit épineux, originaire du Pérou fait parti de la famille des Annonaceae. Son goût doux et acidulé est excellent en jus ou en glace. Riche en vitamines il fait parti de ces aliments à consommer sans modération.

Utilisé depuis la nuit des temps dans les médecines indigènes des pays tropicaux, il a des vertus thérapeutiques en matière d’insomnies, de déficience cardiaque et de maladie parasitaire, d’arthrite. Récemment, les chercheurs de l’université américaine Purdue ont mit en évidence sa terrible efficacité en matière de cancer du sein, des ovaires, des intestins, de la prostate, du foie et des poumons et quelques autres. Différents groupes de recherche ont confirmé que ces produits chimiques ont la propriétés et la toxicité sélective contre les différents types de cellules cancéreuses sans nuire aux cellules saines. Ses effets anti-bactériens, anti-parasitaires et anti-fongiques démontre des effets 10,000 fois supérieur à l’Adriamycin (drogue couramment employée en chimiothérapie).

La Guanábana ou Corossol

La Guanábana ou Corossol

Bienfaits du corossol bio

Egalement analgésique, sédatif et antispasmodique la Guanábana nettoie l’organisme. De nombreuses études pharmaceutiques ont essayé de synthétiser les produits actifs mais sans succès. Peut-être est-ce la raison pour laquelle aucun traitement anti-cancéreux n’est proposé à base de Corossol car les laboratoires ne peuvent pas protéger par un brevet un arbre ou une plante. La forêt tropicale et son Corossolier arriveront-ils à révolutionner les thérapeutiques anti-cancéreuses ? Rien n’est moins sûr économiquement parlant. Les principes actifs sont surtout dans les feuilles et les graines. En attendant que nos cancers, insomnies ou autres maux soient soignés par la Guanábana, je vous propose une petite recette rafraîchissante :

SORBET DE COROSSOL
Ingrédients :

– 50 cl de jus de corossol
– 1 zeste de citron
– 1 cuillère d’essence de vanille
– 2 pincées de cannelle
– 200 g de sucre en poudre

Mélanger le jus de corossol au zeste de citron, à l’essence de vanille, à la cannelle et au sucre en poudre. Battre vigoureusement la préparation et verser le tout dans un moule. Faire glacer dans une sorbetière de préférence pendant 3 h. C’est prêt, régalez-vous ! Au Costa Rica, sur les marchés, il y a toujours un marchand ambulant vous proposant des verres de ce nectar pour 300 colones le verre. A déguster sans attendre…


[Total : 10    Moyenne : 3.6/5]

RECETTE de la Mousse de corossol graviola bio antioxydant naturel puissant… dessert sénégalais

Cette recette de mousse de corossol est sénégalaise.

Le corossol doit être parfaitement à maturité afin de dégager son subtil parfum.

Pelez les corossols, retirez la partie centrale. Dans un saladier, mélanger la chair avec le jus du citron et un peu d’eau. Une fois que vous avez trituré le mélange, afin de séparer les noyaux de la pulpe, receuillez le jus à travers un chinois, il en faut 1 litre.

Mettez les feuilles de gélatine à ramollir dans de l’eau froide.

Faites dissoudre le sucre dans 10 cl d’eau.

Lorsque le sucre est fondu, incorporez les feuilles de gélatine. Faites refroidir le sirop en le fouettant.

Montez la crème liquide en chantilly.

Mélangez le jus de corrosol bio avec le sirop. Lorsque le mélange a épaissi, incorporez délicatement la crème chantilly.

Versez dans des coupes individuelles et conserver au frais 3 à 4 h.


[Total : 4    Moyenne : 4.3/5]

Le corossol est le fruit du corossolier, ce fruit “exotique” venu tout droit d’Amazonie est un puissant antioxydant permettant de limiter les risques de cancers.

Le corossol est vert en forme de cœur, hérissé de pointes tendres.

La pulpe du fruit est blanche, juteuse, épaisse et fortement parfumé, et contient plusieurs douzaines de graines sombres. La pulpe s’utilise pour la fabrication de jus frais, de sorbets et glaces.
Le corossol peut mesurer jusqu’à 20 – 25 cm de longueur et peut peser de un à trois kilogrammes. Une fois mûr, il doit être consommé rapidement, le fruit se conserve très mal. Le corossol est riche en calcium, attention les graines peuvent se montrer toxiques en ingestion à forte dose.

Recette de la confiture à base de corossol graviola

Pelez le corossol, coupez en deux, retirez les graines, coupez en morceaux.
Lavez le citron pressez, récupérez des zestes.
Dans votre bassine à confitures, versez une demi litre d’eau, le sucre, le jus du citron et le zeste de citron, bien mélanger.
Ajoutez les morceaux de corossol et mettez sur le feu à feux moyen pendant 30 minutes en écumant de temps en temps.
Vérifiez la cuisson en versant quelques gouttes sur une assiette froide puis penchez l’assiette. La confiture doit couler doucement.
Pour une meilleure conservation, mettre la confiture en pot lorsqu’elle est encore bouillante, fermer et retourner les pots jusqu’à ce qu’ils refroidissent.
Facultatif : Avant la mise en pot, vous pouvez ajouter une gousse de vanille découpée en 5 ou 6 morceaux (autant que de pots).


[Total : 10    Moyenne : 3.3/5]

Le corossol bio est le fruit du corossolier (annona muricata, de la famille des annonaceae), et révèle des propriétés antioxydantes très intéressantes surtout en ce qui concerne la lutte contre le cancer.

Il mesure jusqu’à 30 cm de long et peut peser jusqu’à 4 ou 5 kg.
Son aspect extérieur est d’un vert sombre, son écorce piquée d’épines.
Sa chair est blanche et pulpeuse avec des graines noires (indigestes).
Au Brésil, ce fruit est appelé graviola, et sapotille dans l’île de La Réunion (qui vient du nom du fruit en Inde, Sapadille),appelée encore soursop en anglais, guanabana en, espagnol ;ou,mang-cau au Vietnam ou encore thu-riankhaek en Thaïlande.

Corossol bio : le fruit magique

Corossol bio : le fruit magique

Bienfaits du corossol

Le corossol est un fruit énergétique ayant une forte teneur en glucides.
Il est riche en vitamine C, laquelle facilite l’absorption du fer (présent également dans le corossol).
Il contient également des fibres et des minéraux, notamment du potassium, calcium et magnésium…
La saveur sucrée du corossol permet de le consommer nature sans ajout de sucre. Il se déguste aussi en salade de fruits, jus ou sorbets et même cuit comme en Indonésie en flan ou gratin.
Pelé et débarrassé de ses graines, le corossol peut aussi être cuisiné.

Diverses manières de consommer le corossol bio

En tant que légume, il sera frit ou servi en beignets et accompagnera volontiers un rôti de porc ou un poisson poêlé.
La palette de son goût est riche et subtile : un mélange de fraises, ananas et citron amer, avec des notes de bananes, noix de coco et poires asiatiques.

Aux Antilles, on le consomme essentiellement en jus et glaces, mais j’aime à mélanger sa pulpe à certaines sauces aigres-douces qui se marient merveilleusement avec les poissons locaux.
Je le travaille aussi en coulis accompagnant soufflés à la mangue, en ganache chocolat “grand couva” de Trinidad et même en chutney pour certains currys.

Il est maintenant prouvé scientifiquement que ce fruit épineux possède des vertus thérapeutiques. Toutes les parties de cet arbre sont utilisées dans la médecine naturelle, rien n’est perdu puisque l’écorce, les racines, les fruits, les feuilles et les pépins sont tous bénéfiques pour la santé de l’être humain.

Selon les résultats des recherches de l’université américaine PURDUE, ce sont les feuilles de cet arbre qui sont plus importantes. En effet, elles peuvent détruire des cellules cancéreuses.
Ainsi, s’il vous arrive de faire chez vous du jus naturel, choisissez avant tout le jus de corossol, fruit au goût succulent et un de mes fruits préférés.

Recette: punch au corossol

Punch au corossol
1 corossol entier (utiliser seulement la pulpe) ou 300g de jus
150 g de jus de goyave rose
1 jus de citron vert
1/4l de rhum blanc agricole
1 pincée de noix de muscade

Laisser macérer au réfrigérateur 24 h.
(on peut aussi y ajouter 50 g de jus de lychee qui se marie très bien au corosso)l.

Recette: glace au corossol

Glace au corossol
3/4l de l.de lait et quelques fines tranches de gingembre.
Laisser macérer 1h et retirer le gingembre.
1/4l pulpe de corossol
50g de miel
200g de sucre
8 jaunes d’œufs

Blanchir les oeufs, le sucre et le miel, ajouter le lait chaud et cuire comme une crème anglaise. Ajouter la pulpe de corossol, laisser refroidir et mettre en sorbetière.