[Total : 50    Moyenne : 3.6/5]

De saveur aigre, le fruit de l’arbre du corossol bio antioxydant naturel puissant est 10,000 fois naturellement plus meurtrier contre les cellules cancĂ©reuses, que le traitement par la Chimio.

Pourquoi n’avons nous pas Ă©tĂ© conscients de ceci depuis longtemps? Parce que, le « monde des Affaires » voulait Ă  tout prix de rĂ©aliser des gains suite aux Ă©normes sommes investies pendant des annĂ©es de recherche, pour fabriquer une « version synthĂ©tique de ce fruit » et la vendre. Alors, puisque vous le savez maintenant vous pouvez aider un ami dans le besoin en lui permettant de boire simplement un jus de ce fruit aigre, et vous pourrez ensuite prendre le temps pour en chronomĂ©trer les effets…

L'arbre de corossol et son fruit « Le Corossol» remède contre le cancer !

L’arbre de corossol et son fruit « Le Corossol» remède contre le cancer !

Le goĂ»t n’est pas mauvais après tout; c’est complètement naturel et ça n’a pas d’effets secondaires.

Si vous avez un peu d’espace, plantez-en un dans votre jardin. Les autres parties de l’arbre sont aussi utiles.

La prochaine fois que vous aurez un fruit de corossol bio, faites-en un jus.

Combien de gens sont morts pendant que ce fabricant de remèdes gagnant des milliards de dollar a dissimulĂ© le secret de l’arbre du corossol miraculeux ! Cet arbre de petite taille est appelĂ© graviola au BrĂ©sil, Guanabara en espagnol et « soursop » en anglais. Le fruit peut ĂŞtre grand et le jus acide, et la pulpe blanche douce se mange ou, plus ordinairement, on en fait des boissons de fruit, des sorbets, etc. Le principal intĂ©rĂŞt de cette plante est dans son fort effet anti – cancĂ©rigène.

Bien que ce soit aussi efficace pour nombre d’autres conditions mĂ©dicales, c’est son effet anti- tumeur qui est du plus grand intĂ©rĂŞt. Cette plante est un remède contre le cancer, prouvĂ© pour divers types de cancers. Outre le fait d’ĂŞtre un remède contre le cancer, le corossolier a une large gamme d‘agents antimicrobiens pour les infections bactĂ©riennes et fongiques, il est efficace contre les parasites et les vers intestinaux, l’hypertension, et la dĂ©pression. En outre, il diminue les dĂ©sordres nerveux.

S’il y a un argument qui Ă©claire bien lĂ -dessus, c’est le fait qu’en AmĂ©rique beaucoup d’instituts de Sciences de la SantĂ© soient au courant de l‘histoire incroyable de l’arbre du corossol.
La vĂ©ritĂ© est Ă©tonnamment simple: cachĂ©e au plus profond de l’Amazonie!
La forĂŞt tropicale a produit un arbre qui pourrait rĂ©volutionner littĂ©ralement notre mĂ©decine; et le reste du monde cherche le traitement du cancer au grĂ© du hasard, de la survie… L’avenir n’a jamais Ă©tĂ© autant promoteur sur l‘espoir d’un remède contre le cancer.
La recherche faite avec les extraits de cet arbre miraculeux est maintenant envisageable, et les avantages attendus sont considérables:

-Combattre le cancer, sans accident, et efficacement avec une thĂ©rapie toute naturelle qui ne cause plus de nausĂ©es, de perte de poids, de perte de cheveux,….

– ProtĂ©ger votre système immunitaire et Ă©viter des infections mortelles

– Permettre au malade de se sentir plus fort et plus sain au cours du traitement

-Augmenter votre Ă©nergie et amĂ©liorer votre espĂ©rance de vie…!

La source de ces info rmations est Ă©tourdissante : elle vient de l’AmĂ©rique (des plus grands fabricants de remèdes), le fruit de plus de 20 tests de laboratoire dirigĂ© depuis les 1970 !

Les extraits de l’arbre ont montrĂ© que:
* Efficacement, ils tuent la cible et tuent les cellules malignes dans 12 types de cancer, y compris « le deux-points », le sein, la prostate, le poumon et cancer pancrĂ©atique. ….

– Les composĂ©s de l’arbre se sont rĂ©vĂ©lĂ©s jusqu’Ă  10.000 fois plus forts pour ralentir la croissance de cellules de cancer qu’un Adriamycin, un remède chimiothĂ©rapique ordinairement utilisĂ© !

– Quand bien mĂŞme il est plus efficace que la chimiothĂ©rapie, le composĂ© extrait du selectivelyhunts de l’arbre du corossol tue seulement les cellules de cancer; il ne nuit pas aux cellules saines!

Les propriĂ©tĂ©s anti- cancĂ©rigènes stupĂ©fiantes de l’arbre du corossol ont Ă©tĂ© considĂ©rablement prouvĂ©es — Si l’extrait de l’arbre du corossol est promettant comme il en a l’air, — pourquoi chaque mĂ©decin oncologue ne l’utiliserait- il pas sur tous ses malades ?

La rĂ©ponse refroidit et illustre justement comment facilement notre santĂ© — et pour beaucoup, nos vies mĂŞmes (!)–sont contrĂ´lĂ©es par l’argent et le pouvoir. L’arbre du corossol– la plante qui est cultivĂ©e en AmĂ©rique « les plus grands fabricants de drogue avec des milliards de dollar » ont commencĂ© une recherche pour un remède contre le cancer, et leur recherche a Ă©tĂ© centrĂ©e sur l’arbre de corossol, un arbre de guĂ©rison lĂ©gendaire de la ForĂŞt tropicale d’Amazonie.

Les diverses parties de l’arbre du corossol — y compris l’Ă©corce, les feuilles, les racines, le fruit et les fruits-semences- -ont Ă©tĂ© utilisĂ©es pendant des siècles par les sorciers guĂ©risseurs et les Indiens natifs de l’AmĂ©rique du Sud pour traiter les maladies cardiaques, l’asthme, les problèmes de foie et l’arthrite.

Continuer la très petite preuve scientifique documentĂ©e : l’entreprise a versĂ© de l’argent et des ressources dans l’essai des propriĂ©tĂ©s de l’arbre anti-cancĂ©rigè ne — et ils ont Ă©tĂ© choquĂ©s par les rĂ©sultats : L’arbre de corossol s’est rĂ©vĂ©lĂ© comme Ă©tant une dynamo dĂ©truisant le cancer. Mais, lĂ  oĂą l’histoire de l’arbre du corossol a failli se terminer, c’est quand l’entreprise a butĂ© sur un problème sĂ©rieux concernant cet arbre : — le produit est complètement naturel et, selon la loi fĂ©dĂ©rale, non brevetable. Il n’a donc pas Ă©tĂ© possible d’en tirer des profits sĂ©rieux.

Ainsi, l’entreprise de remèdes a investi presque sept ans, essayant de synthĂ©tiser deux substances de l’arbre, ingrĂ©dients anti- cancĂ©rigènes des plus puissants. S’ils avaient rĂ©ussi Ă  les isoler, ils auraient pu produire des clones fabriquĂ©s par l’homme, et de ce fait dĂ©tenir la puissance de l’arbre. Ensuite, ils auraient pu le breveter pour obtenir un profit sur leur argent investi…

Hélas, ils ont erré vainement, la substance originale ne pouvant être facilement reproduite.
Il n’y avait donc aucune façon pour l’entreprise, de protĂ©ger ses profits — ou mĂŞme la marque du mĂ©dicament qui compenserait les millions versĂ©s dans la recherche.

Comme le rĂŞve de profits Ă©normes s’est volatilisĂ©, leurs expĂ©riences sur l’arbre se sont aussi arrĂŞtĂ©es. Et pire, l’entreprise a mĂŞme abandonnĂ© le projet entier et a choisi de ne plus publier les conclusions de ses recherches !

Heureusement, il y avait un scientifique de l’Ă©quipe de recherche sur l’arbre, dont la conscience ne tolĂ©ra pas de laisser durer une telle atrocitĂ©. Risquant sa carrière, il a contactĂ© une entreprise qui s’est engagĂ©e Ă  moissonner les plantes mĂ©dicinales de la forĂŞt tropicale d’Amazonie, et a ainsi donnĂ© le coup d’envoi….! Le miracle a commencĂ© quand les chercheurs de l’Institut des Sciences de SantĂ© ont Ă©tĂ© alertĂ©s sur l’importance de l’arbre de corossol. Ils ont commencĂ© Ă  orienter leurs recherches sur « l’arbre meurtrier du cancer ».
La preuve de l’efficacitĂ© Ă©tonnante de l’arbre du corossol, et son opĂ©ration de camouflage scandaleux, a Ă©tĂ© rapidement trouvĂ©e.

..L’ Institut National du Cancer a effectuĂ© la première recherche scientifique en 1976. Les rĂ©sultats ont montrĂ© que l’arbre de corossol « les feuilles et les tiges ont Ă©tĂ© trouvĂ©es efficaces pour combattre les cellules malignes destructives ».
Inexplicablement, les rĂ©sultats ont Ă©tĂ© publiĂ©s dans un rapport interne jamais exposĂ© au public…

…Depuis 1976, l ‘arbre de corossol s’est rĂ©vĂ©lĂ© ĂŞtre un meurtrier du cancer extrĂŞmement puissant dans 20 tests de laboratoire indĂ©pendants ; pourtant aucun essai clinique n’en a eu lieu– les mĂ©decins au courant du principal point de vue, les rĂ©fĂ©rences typiques et les journaux qu’on utilise pour juger de la valeur d’un
traitement — rien n’a jamais Ă©tĂ© fait….
…Un article publiĂ© dans le Journal de Produits Naturels, suivant une Ă©tude rĂ©cente de l’UniversitĂ© catholique de CorĂ©e du Sud, a indiquĂ© qu’un produit chimique capable de tuer les cellules de cancer du cĂ´lon a Ă©tĂ© trouvĂ© dans le corossol. Le dit produit a 10.000 fois la puissance de l’Adriamycin (remède de chimiothĂ©rapie habituellement utilisĂ©).
… La partie la plus significative de cette Ă©tude de l’UniversitĂ© catholique de CorĂ©e du Sud est que le corossol attaque uniquement les cellules cancĂ©rigènes, laissant les cellules saines intactes.

La chimiothĂ©rapie, au contraire attaque sans discernement toutes les cellules actives reproductrices (comme les cellules de l’estomac et des cheveux), causant des effets secondaires souvent dĂ©vastateurs tels que : nausĂ©es, et perte de cheveux chez les malades de cancer etc.

.Une Ă©tude Ă  l’UniversitĂ© de Purdue a rĂ©cemment dĂ©couvert que les feuilles de l’arbre du corossol ont tuĂ© de façon sĂ©lective les cellules cancĂ©reuses, parmi six catĂ©gories de cellules humaines et Ă©taient surtout efficaces contre la prostate, les cancers du pancrĂ©as et du poumon. …

Un silence de plusieurs annĂ©es enfin interrompu : c’est enfin fini !

Un stock limitĂ© d’extrait de l’arbre du corossol, moissonnĂ© par les indigènes du BrĂ©sil est enfin disponible en AmĂ©rique. L’histoire complète de l’arbre du corossol — y compris les endroits oĂą vous pouvez l’obtenir et comment l’utiliser — est incluse dans le Magazine « Au-delĂ  de la ChimiothĂ©rapie » : Les nouveaux Meurtriers du Cancer, SĂ»rs comme le lait de la Mère ! Une Science de la SantĂ© – le rapport est un bonus spĂ©cial sur les substances naturelles qui rĂ©volutionneront efficacement le combat contre cancer.

Ce rapport crucial (ainsi que les cinq autres rapports) est Ă  votre disposition, avec l’accord de l’Institut des Sciences de la SantĂ©. C’est simplement un exemple montrant combien chaque rapport de l’Institut peut ĂŞtre utile Ă  vous-mĂŞme ou Ă  quelqu’un qui vous est cher. …


[Total : 5    Moyenne : 3.6/5]

Le graviola bio est un bio antioxydant naturel puissant incroyable et est source de multiples bienfaits pour le corps humain….Ă  dĂ©couvrir urgemment!

Cet article n’est pas seulement une publicitĂ© pour notre boutique martha-inca qui vient de devenir exportateur officiel des produits de santĂ© andina real, mais vĂ©ritablement une façon de partager avec vous les bienfaits de cette plante que je ne connaissais pas il y a encore un an. J’ai pu voir ses bienfaits sur une personne trĂ©s chère pour nous qui atteinte d’un cancer du sein qui ne supportant plus les effets indĂ©sirables de sa chimiothĂ©rapie, s’est vue conseiller par un chirurgien pĂ©ruvien l’emploi de tisanes de graviola 3 fois par jour afin d’attĂ©nuer les problèmes liĂ©s Ă  son traitement , non seulement, mais aussi Ă  accroitre les bienfaits de celui ci. Fait est de constater qu’au bout de 1mois son Ă©tat s’est amĂ©liorĂ©, elle a pu continuer sa chimio. Maintenant elle continue Ă  prendre de la graviola et son Ă©tat est tout Ă  fait satisfaisant selon les mĂ©decins.
Je ne veux pas dire par celĂ  que c’est un produit miracle, non, mais qui aide et c’est dĂ©ja beaucoup et pour un moindre cout.

la graviola corossol bio

la graviola corossol bio

Petite histoire de la graviola:

La Graviola aussi connu sous le nom ANNONA MURICATA pousse en Amazonie et dans certaines Iles des CaraĂŻbes. Le National Cancer Institut supporte les recherches de l’UniversitĂ© de « Purdue » qui dĂ©montre que les feuilles de Granola peuvent dĂ©truire les cellules cancĂ©reuses tel que les cancers du sein, des ovaires, des intestins de la prostate, du foie et des poumons.

Prendre de la graviola sous une des diffĂ©rentes formes que nous vous la proposons permettrait de se protĂ©ger contre les risques de cancer et en complĂ©ment d’un traitement de chimiothĂ©rapie permettrait une guĂ©rison plus rapide.

La graviola est utilisée depuis toujours par les peuples andins pour ses vertues antibactériennes, antiparasitaires, antirhumatismales et analgésiques.

La Graviola est un petit arbre persistant de la forĂŞt amazonienne. Au cours des cinquante dernières annĂ©es, les scientifiques ont Ă©tudiĂ© un groupe de substances chimiques appelĂ©es Annonaceous acetogenins qui n’existent que dans la famille de plantes Ă  laquelle appartient la graviola. DiffĂ©rents groupes de recherche ont confirmĂ© que ces produits chimiques ont les propriĂ©tĂ©s et la toxicitĂ© sĂ©lectives contre les diffĂ©rents types de cellules cancĂ©reuses sans nuire aux cellules saines.Les Acetogenins sont de puissants inhibiteurs de l’enzyme de processus qui sont trouvĂ©s seulement dans les membranes des cellules cancĂ©reuses et c’est la raison pour laquelle elles sont toxiques aux cellules cancĂ©reuses mais pas aux cellules saines. En 1997, l’UniversitĂ© Purdue, Ă  West Lafayette, Indiana a indiquĂ© que les « Annonaceous acetogenins » ne sont pas seulement efficace pour tuer les tumeurs qui sont rĂ©sistantes aux agents anti cancer , mais aussi semblent avoir une affinitĂ© particulière pour ces cellules rĂ©sistantes.

En conclusion graviola semble être un intéressant complément de thérapie pour les patients de chimiothérapie. La Graviola doit être considérée comme une thérapie complémentaire sur les conseils de votre médecin.

Nous avons choisi de commercialiser en Europe les différentes formes de graviola produits par la sté Baobab Andorre pour la qualité de leurs produits.
Vous la retrouverez en gélules, farines et sachets filtrants.