Boutique Biologiquement.comAvantages du Corossol contre le cancer

[Total : 823    Moyenne : 3.2/5]

Le corossol ressemble à une anone, mais sa chair ressemble à la chair d’un jack-fruit. Le nom scientifique de corossol est Annona muricata et le fruit est reconnu par différents noms dans différents pays, par exemple, graviola au Portugal et en guanábana en Espagne.

Le goût du fruit le corossol est légèrement aigre et sa saveur est décrite comme une combinaison de la saveur d’ananas et de fraises. Sa peau est épineuse, mais sa chair est juteuse et délicieuse. D’autres études sont nécessaires pour prouver les avantages contre le cancer du corossol mais la consommation limitée du corossol n’est pas nocif pour la santé, les patients cancéreux peuvent consommer du corossol régulièrement et peuvent profiter de ses bienfaits pour la santé. Les graines ne sont pas comestibles, mais la pulpe du fruit porte plusieurs propriétés médicinales. Jetez un oeil sur les avantages médicinaux du corossol.

Le corossol ou graviola pour la santé
Le corossol ou graviola pour la santé

Bienfaits du Corossol pour la santé 

La chair fibreuse de corossol aide à améliorer la santé digestive. Les patients cancéreux souffrent de plusieurs problèmes du système digestif comme la constipation, l’indigestion, à cause de médicaments forts, les médicaments de chimiothérapie, etc Ces problèmes peuvent être naturellement soulagés par la consommation de fruits fibreux.
Les experts estiment que le corossol peut guérir le cancer (si elle est détectée au plus tôt). Les suppléments de corossol sont également disponibles sur le marché. Les avantages du Corossol contre le cancer  sont notamment la destruction des cellules cancéreuses et ce,  sans endommager les cellules saines. Ainsi, il peut être une bonne alternative à la chimiothérapie. Mais tant que ces propriétés ne sont pas prouvées scientifiquement, nous ne pouvons pas les accepter comme des faits. Pourtant, la consommation de fruits corossol peut certainement s’avérer utile pour les patients atteints de cancer. Mais la consommation excessive doit être évitée.
Avec les fruits corossol, l’écorce, les feuilles et les racines des arbres corossol sont couramment utilisés comme ingrédients avec diverses herbes médicinales traditionnelles. Les feuilles de Corossol permettent de calmer les nerfs. Le thé préparé avec des feuilles de corossol fonctionne comme un analgésique. La sève de ses feuilles, ou la chair, peut être appliquée localement pour se débarrasser de l’eczéma, des éruptions cutanées et un gonflement. L’application topique favorise la guérison rapide des blessures et prévient les infections.
Le cancer et le traitement du cancer comme la chimiothérapie des résultats dans le système immunitaire faible. Les patients sont plus susceptibles d’attraper des infections. La vitamine C dans le corossol est une vitamine antioxydante qui aide à renforcer le système immunitaire et aide à prévenir les infections comme les infections urinaires, toux et le rhume.
Résultats de la chimiothérapie dans le faible nombre de globules

Le Corossol donne du fer et ainsi, peut améliorer le nombre de globules rouges. Il contient également la riboflavine, qui aide à soulager les maux de tête. La thiamine du corossol aide à stimuler les niveaux d’énergie. Cooper présente dans le corossol aide à maintenir la santé des os en favorisant l’absorption du calcium provenant des aliments ingérés.
Le jus de corossol fonctionne très bien pour des troubles hépatiques. On croit que cela peut réduire l’inflammation de l’urètre et donc, peut réduire les symptômes comme la douleur à la miction.
Le thé de Corossol est utilisé pour traiter les maladies de vésicule biliaire. L’extrait obtenu à partir des feuilles et des tiges pourrait être efficace dans la destruction de cellules cancéreuses. Par ailleurs, la consommation de corossol peut être bénéfique car il ne présente pas d’effets secondaires (lorsqu’il est consommé en quantité limitée).
Certains rapports de l’étude montrent que le produit chimique présent dans le corossol est presque 10 000 fois plus puissant que l’Adriamycine, le médicament utilisé lors de la chimiothérapie et ainsi il peut être bénéfique, s’il est utilisé pour détruire les cellules cancéreuses du côlon (sans causer de dommages aux cellules saines).
Des études montrent que le corossol est bénéfique dans le traitement de près de douze différents types de cancer, y compris les cancers les plus communs comme celui du colon, du sein, du poumon, cancer du pancréas et le cancer de la prostate. Il a également été remarqué que le système immunitaire de patients atteints de cancer qui ont consommé au cours des cycles de chimiothérapie corossol n’a pas été altérées ou affaiblies beaucoup, comparé à d’autres patients cancéreux. Naviguez à travers un autre article corossol et guérir le cancer pour plus d’informations.
Depuis le corossol est riche en sucre, il doit être consommé en quantité limitée. Les patients cancéreux peuvent consommer du corossol et profiter de ses bienfaits pour la santé avec la chimiothérapie. Le Corossol peut au moins réduire les effets secondaires de la chimiothérapie. Et si elle tue les cellules cancéreuses tout naturellement, alors c’est très bien. Les patients cancéreux sont invités à consulter un oncologue ou un fournisseur de soins de santé avant d’opter pour le corossol. Le médecin vous expliquera combien corossol serait suffisant pour en récolter les bienfaits pour la santé.

Boutique Biologiquement.comLe corossol : mille et une vertus thérapeutiques

[Total : 174    Moyenne : 2.8/5]

Le corossol est le fruit du corossolier (annona muricata, de la famille des annonaceae).
Il mesure jusqu’à 30 cm de long et peut peser jusqu’à 4 ou 5 kg.
Son aspect extérieur est d’un vert sombre, son écorce piquée d’épines.

Sa chair est blanche et pulpeuse avec des graines noires (indigestes).
Au Brésil, ce fruit est appelé graviola, et sapotille dans l’île de La Réunion (qui vient du nom du fruit en Inde, Sapadille),appelée encore soursop en anglais, guanabana en, espagnol ;ou,mang-cau au Vietnam ou encore thu-riankhaek en Thaïlande.

Le corossol : mille et une vertus thérapeutiques
Le corossol : mille et une vertus thérapeutiques

Le corossol est un fruit énergétique ayant une forte teneur en glucides.
Il est riche en vitamine C, laquelle facilite l’absorption du fer (présent également dans le corossol).
Il contient également des fibres et des minéraux, notamment du potassium, calcium et magnésium…
La saveur sucrée du corossol permet de le consommer nature sans ajout de sucre. Il se déguste aussi en salade de fruits, jus ou sorbets et même cuit comme en Indonésie en flan ou gratin.
Pelé et débarrassé de ses graines, le corossol peut aussi être cuisiné.

Propriétés Thérapeutiques

Fruit Annona muricata… que du nom, on sent bien que le corossol est bien plus qu’un fruit. Il ne tarit pas de ses propriétés thérapeutiques qui contribuent au bien-être sanitaire.

Si les bienfaits miraculeux du corossol dans le traitement du cancer ont été scientifiquement prouvés, ils semblent pourtant occulter les autres propriétés curatives de ce fruit à épine. Grâce à ses riches composants formés entre autres par des acides aminés, vitamines et minerais, l’Annona muricata est un allié thérapeutique entièrement naturel et ne produit certainement pas d’effets secondaires inopinés à condition de le consommer avec une certaine modération.

En jus de fruit, sorbet ou confiture, le corossol est recommandé dans des cas d’insomnie, de dépression et de troubles nerveux. C’est en outre un agent antimicrobien pour les infections bactériennes, parasitaires et fongiques. Il est aussi bon pour le cœur et stimule la digestion.

Originaire d’Amazonie, le corossol est vert et ressemble vaguement à un cœur. On reconnaît qu’il arrive à maturité par son odeur pénétrante et sa peau plutôt molle.

Un puissant anti-cancer

La nature nous surprend de plus en plus. Les vertus de ce fruit sont méconnues par la majorité de la population dans le monde et notamment par les personnes qui sont atteintes du cancer. Pourtant, le corossol, encore connu sous le nom de Graviola ou Guanabana, est un fruit dont ses vertus anti-cancéreuses sont scientifiquement prouvées.

L’écorce, les fruits, les feuilles et les racines agissent sur les cellules de notre organisme. Les feuilles de l’arbre peuvent détruire les cellules cancéreuses et agissent dix mille fois plus que la chimiothérapie et cela sans effets secondaires (perte de poids, perte de cheveux, etc.). Le graviola assure sa réputation auprès des chercheurs dans la guérison du cancer du sein, des intestins, des ovaires, du foie et des poumons.

Toutes les parties de cet arbre sont utilisées dans la médecine naturelle, rien n’est perdu puisque l’écorce, les racines, les fruits, les feuilles et les pépins sont tous bénéfiques pour la santé de l’être humain.
Selon les résultats des recherches de l’université américaine PURDUE, ce sont les feuilles de cet arbre qui sont plus importantes. En effet, elles peuvent détruire des cellules cancéreuses.

Ainsi, s’il vous arrive de faire chez vous du jus , choisissez avant tout le jus de corossol !

Boutique Biologiquement.comPrésentation du Graviola Corossol bio

[Total : 14    Moyenne : 3.4/5]

A la découverte du graviola bio Corossol bio antioxydant naturel puissant

Partons à la découverte de ce fruit (ou superfruit) aux propriétés antioxydantes spectaculaires!

Nom scientifique : Annona Muricata
Famille : Annonaceae
Parties utilisées : feuilles
Utilisations : médicinale et alimentaire
Origine : Amérique du Sud Tropicale

Autre nom: Guanábana, Corossol

Présentation du Graviola Corossol bio
Présentation du Graviola Corossol bio

Description:

Petit arbre qui mesure jusqu’à 10 m de haut et qui pousse normalement entre 0 et 1.000 m d’altitude. Son origine est la partie tropicale d’Amérique du Sud, mais elle a été introduite dans de nombreux pays. Le feuillage est dense avec des feuilles simples, grandes et brillantes de couleur vert foncé. Les fleurs sont jaunes.
Le fruit est en forme de coeur ou ovoide, avec une peau verte recouverte d’épines tendres, la pulpe est blanche et juteuse, de saveur aigre-douce et les graines sont noires.

Propriétés du corossol bio:

– Anticancérígêne
– atitumoral – sédatif
– Anti-bactérien
– Antiparasitaire
– Antispasmodique
– Vasodilatateur

En traitement de:

– Cancer – tumeurs – Hypertension – anxiété – dépression

Composition chimique:

Lactoses: annohexocine, annomuricine A, B, C et E , annomutacine, annopentocines A, B et C, muricoreacine, gigantetronemine, murihexocine A et C, javoricine.
Isoquinolines: anonaine, anoniine, atherospermine, coreximine.
Lipides: acide gentisique, acide lignocérique, acide linoléique, acide stéanique.
ACETOGENINES de la feuille avec une ACTIVITE ANTICANCERIGENE:
bullatacin, bullatacinone, muricoreacin, murihexocin C, annomuricin A, annomuricin B, muricatocin A muricatocin C, muricapentocin.

ACTION DES ACETOGENINES DE LA GRAVIOLA FACE AU CANCER

Les acétogénines des annonacées, sont des substances céreuses qui résultent de la combinison d’acides gras de longue chaine (C33 ou C34), avec une unité de 2-propanol dans le carbone 2 pour former une lactone.
Une étude réalisée à l’Université de Pardue en Californie, a démontré que les acétogénines peuvent inhiber sélectivement la croissance des cellules cancérigènes ainsi qu’inhiber la croissance des cellules des tumeurs qui résistent a l’adriamycin (médicament chimiothérapique). Lors d’autres études, il a été démontré que les acétogénines de la guanabana (graviola) sont très puissantes avec une ED50 (dose létal 50) jusqu’à 10 – 9 microgrammes par millilitre, ce qui revient à 10.000 fois la puissance de l’adriamycin.

MODE D’ACTION DES ACETOGENINES DANS LA CELLULE CANCÉRIGÈNE

Les études réalisées dans les années 1.998 à 2.000 par McLaughlin et Chih Hw, Chui HF ont révélé que les acétogénines sont inhibores du complexe I de la chaîne de phosphorisation oxydative qui bloque la formation de ATP, énergie dont a besoin la cellule cancérigène pour mettre en fonctionnement sa bombe par P-glucoprotéine, qui lui permet de se maintenir active.
Les acétogénines inhibent également l’ubiquinone-ubiquinone oxydase, enzyme dépendante du NADH qui est propre à la membrane plasmatique de la cellule cancéreuse. McLaughlin a réalisé ses recherches avec les acétogénines Bullatacin et Bullatacinone.
Actuellement la propriété antimorale de la guanábana (graviola) a été patentée par 9 Compagnies étrangères.
La guanábana (graviola) est une plante dont on Peut profiter non seulement du fruit qui contient d’abondants nutriments et vitamines, mais également des propriétés médicinales de ses différentes parties, surtout des feuilles pour ses propriétés anticancérigènes.